Les frites sont belges ou françaises ?

person Posté par: Stéphanie Sellier list Dans: Les tendances françaises Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 11

L'origine de la frite reste controversée car son nom découle de « pomme de terre frite », réduit par ellipse au simple terme « frite ». La pomme de terre ayant été cuite dans la graisse en rondelle et en bâtonnet, le terme « frite » se retrouve dans de très nombreux textes des xviiie siècle et xixe siècle sans que les auteurs précisent la forme de l'aliment, ce qui ouvre la porte à de nombreuses interprétations.

 

Vers 1960, on réunit des témoignages expliquant que la frite a été rapportée par des réfugiés français en Belgique», explique Pierre Leclercq. Français et Belges sont alors persuadés que le produit est bleu-blanc-rouge. «Un article, publié en 1985 dans un média belge, parle de pécheurs qui découpaient les pommes de terre en forme de poisson, au bord de la Meuse, à Namur, vers 1780. C’est à cette période que les Belges ont commencé à s’approprier l’invention du bâtonnet frit salé. Mais il s’agit uniquement d’une pomme de terre cuite à la poêle, et en aucun cas de la pomme de terre frite», dément l’historien de l’alimentation. Alors, pourquoi associe-t-on toujours la frite à la Belgique ? «Très vite, on a associé les Belges aux moules-frites, et c’est resté, assure-t-il. Mais c’est véritablement à la fin de XXe siècle qu’elle est devenue une spécialité dans le pays»

Peu importe le débat, nous nous les aimons de toutes façons, d'ailleurs voici quelques bonnes adresses pour les déguster à Paris :

La conviviale

  • Dédé la Frite : Dans ce bistrot aux murs criards assortis à la vedette du lieu, on mange une frite croustillante (mais fondante dedans) assez convaincante. Un bar spécialisé donc dans le bâtonnet de pomme de terre dorée où se faire une barquette de frites et sa  bière entre potes entre deux parties de babyfoot. A tout petit prix.

Un lieu, deux entrées 52 rue Notre-Dame-des-Victoires ou 135 rue Montmartre, 75002 Paris Tél : +33 1 40 41 99 90

La Belge

  • De Clercq : Ils se nomment eux-mêmes « Les Rois de la Frite ». Le ton est donné. Cette institution belge est venue en terre voisine pour faire découvrir aux Parisiens, la « Bintje » (une variété de pomme de terre importée de Belgique). Elle est taillée en bâtonnets réguliers qui sont plongés dans deux bains de graisse de bœuf, ce qui leur donne ce goût et cette texture inimitable. Par contre, on laisse tomber le reste de la carte.

169 rue Montmartre, 75002 Paris Tél : +33 1 42 21 49 57
184 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris Tél : +33 1 43 54 24 20
103 rue Tolbiac, 75013 Paris Tél : +33 1 43 54 24 20


La gastro

  • Frenchie to Go (FTG) : Une adresse dédiée à la street food de luxe. Au menu, lobster roll, fish and chips ou encore des sandwichs raffinés. Mais surtout, des frites proposées en taille standard ou en version allumettes et plongées dans trois bains de cuisson. En accompagnement, des sauces maison.

9 rue du Nil, 75002 Paris Tél : +33 1 40 39 96 19

La branchée

  • Blend : A priori, la star ici c'est le hamburger. Pourtant, la frite n'est pas en reste et  mériterait elle-aussi d'être mise à l'honneur. Servies dans un petit panier à frire, les frites y sont moelleuses à souhait. On a le choix entre une recette traditionnelle ou alors on s'aventure pour celle à base de patates douces. Avec ça, on commande une portion de ketchup et de mayonnaise maison.

44 rue d'Argout, 75002 Paris Tél: +33 1 40 26 84 57
1 boulevard des Filles du Calvaire, 75003 ParisTél: +33 1 44 78 28 93
4 rue de l'Ancienne Comédie, 75006 Paris Tél: +33 1 42 49 28 35
3 rue Yves-Toudic, 75010 Paris Tél : +33 1 42 45 47 26
15 rue de Charonne, 75011 Paris Tél: +33 1 48 07 10 78

La canadienne

  • La Maison Poutine : Dans cette version québécoise, la frite, coupée maison chaque matin, est noyée sous une montagne de fromage et, pourquoi s’arrêter en si bon chemin, d’une sauce dont eux seuls ont le secret. Déjà que la frite n’est pas un bon élève de la healthy food, là on tient la palme. Mais c’est tellement bon qu’on peut faire une entorse à la règle, non?

11 rue Mandar, 75003 Paris Tél : +33 1 40 26 37 76

L'exotique

  • Siseng : Dans ce palais des burgers réalisés à base de bao (brioches traditionnelles chinoises), on délaisse la frite classique pour une version plus pêchue à la patate douce. Pas de panique, ça n’enlève rien au croustillant de la frite et au contraire ça lui donne du peps. A tremper dans les sauces épicées faites maison pour une touche d’originalité supplémentaire.

82 quai de Jemmapes, 75010 Paris Tél : +33 9 51 55 15 77

La haut de gamme

  • Pont-Neuf : La première « Boutique à frites » de Paris. Un fast-food branché dédié à la frite, qui, le saviez-vous, est née à Pont-Neuf ? Alors si la paternité de ce bâtonnet doré est revendiquée par les Belges, on doit pourtant reconnaître qu’elle est née en France. Les frites servies ici sont en tout cas 100% made in France puisqu’elles proviennent de pommes de terre « éco responsables » produites en Normandie. Tout est réalisé sur place, épluchage compris et ce qui fait, entre autres, la différence, c’est que les frites sont plongées dans deux bains successifs de graisse de bœuf et non d’huile végétale.

5 rue de la Fidélité, 75010 Paris Tél : +33 1 83 96 50 85

La British

  • The Sunken Chip : A deux pas du Canal Saint-Martin, la frite partage la vedette avec le poisson dans une recette traditionnelle digne des meilleurs fish & chips anglais. Elles sont faites maison, servies dans une barquette (ça on adore) et cuites dans deux bains. Mariage parfait avec leur savoureux poisson pané (merlu, lieu ou encore la pêche du jour).

39 rue des Vinaigriers, 75010 Paris Tél : +33 1 53 26 74 46

Rapporté par mots clés

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire